Immobilier Nouméa
Accueil
Immobilier Nouméa
Présentation
Immobilier NC
Leçons
Immobilier défiscalisé
Vocabulaire
Promotions
Prononciation
Promotions
Culture
Outre-mer
Direct Pacifique immobilier Grammaire Direct Pacifique Investissement
Immobilier Pacifique
Exercices
Immobilier Pacific
Téléchargement
Immobilier Nouvelle-Calédonie
 
 
Eveil aux langues

  À quoi sert la particule ko ?

La particule [brown]ko[/brown] permet d’expliciter un propos ou une pensée rapportés à la suite d’un verbe de déclaration (ex. [brown]ie[/brown] ‘dire’), de volonté (ex. [brown]alan [/brown] ‘vouloir’) ou d’opinion (ex. [brown]uan [/brown] ‘penser’) et, de manière plus générale, à la suite d’expressions qui réfèrent à des actes de parole ou de pensée. Cette complétive, qui explicite ce qui est dit ou pensé à la suite de [brown]ko[/brown], peut être une proposition complète ou se réduire à un seul mot.

[brown]Yele ni in ko Maria.[/brown] ‘Mon nom, c’est Maria.
[brown]Nina ci ie ko orengo. [/brown] ‘Nina dit merci.
[brown]Maria ci ie ko Nina ci carajewe ibet. [/brown]
Maria dit que Nina comprend vite.

Il existe trois particules [brown]ko[/brown] homonymes, attention à ne pas les confondre. Par exemple, dans [brown]Maria ci ie ko ci ele ko ko ada i Nengone[/brown] ‘Maria dit qu’il pleut encore (à l’est) à Maré’, on trouve :

 le [brown]ko [/brown] introducteur des complétives
(exemple : [brown]Ci ie ko nge ? [/brown] ‘Ça veut dire quoi ?’)
 le [brown]ko [/brown] marque sujet
(exemple :[brown] Nge ko om ? [/brown] ‘Qu’est-ce que c’est ?)
 le [brown]ko [/brown] adverbe qui signifie ‘encore, toujours’
(exemple : [brown]Ci ele ko.[/brown] ‘Il pleut encore.’)



Retour
  * Uniquement grammaire
 
 
 
 
 
La particule aspecto-modale hna

Nina hna hue i Nengone. Inu hna yenon ore p’ene nengone ne Maria. Bone hna thaet. Que signifie hna ?




 
 
Télécharger les leçons
  Version texte
Télécharger les leçons
  Version audio
Ajouter les podcasts
  Itunes / Flux RSS
Ouvrir un compte
Prochainement
Avec la partiticipation de l'Université de la Nouvelle-Calédonie et l'Académie des langues Kanak et du ministère de la Culture et de la Communication.